26 janvier 2010

Le narcissisme dans du papier journal

Il n y a rien à dire sur moi. Cependant partant de cette base vide je peux m'exprimer sur à peu près toutes choses.

720_2

Je crois n'avoir jamais fais quelque chose sans penser à en parler après.

Depuis le temps que je me torture tant l'esprit que le corps, je puis dire deux choses:
1) Cette méthode d'introspection est médiocre.
2) Cela n'a que peu de rapport avec la moindre production de vérités.

Il m'arrive de me croire fort et assuré mais qu'une amoureuse détourne le regard et je me vide les boyaux dessus toutes séances tenantes.

De Jérusalem à je t'aime je ne connais personne que cela rende serein de s'adresser à un mur.

La rencontre amoureuse véritable est la crevaison de ma bulle narcissique.
La crevaison véritable de ma bulle amoureuse est la rencontre narcissique.

Dans une situation et même s'il m'arrive souvent de faire le kéké je sais que l'essentiel m'échappe. Cependant confronté à cette absurdité pour la tenue objective de ma conscience en tant que sujet je choisis la plupart du temps, si ma physiologie est correct ( ce qui s'entend en deux points- Sommeil et digestion correcte) d'en être content et joyeux.

Je picole en soirée pour oublier que je m'emmerde. Ça ne marche pas.

Je n'idolâtre personne mais j'aime bien aimer.

Je n'ai pas la prétention d'avoir la moindre originalité cependant personne n'y ne respire ni ne ressent à ma place. Ça ne me donne cependant aucun droit.

Je ne suis pas très malin mais cela tient plus à une peur de ce qu'une fidélité à la pensée me forcerait à changer plus qu'à de mauvaises connections synaptiques.

Je mens plus que je ne dis la vérité et j'aimerai bien vous y voir hé!

Je ne peux pas être triste sans rigoler un peu de moi tout de même.

J'écris car je suis totalement effrayé; c'est une espèce d'art poétique.

Je ne sais pourquoi je commande des capuccino je n'aime pas ça!

Il faut donner un nom au chose pour ne être absorbé par l'angoisse, je m'appelle trou noir.

Je ne cherche pas ma moitié, à la limite mon dixième.

Prochain billet, "émoi", ouf.

Posté par lowikdelic à 21:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Le narcissisme dans du papier journal

    une belle suite d'aphorismes. encore 3000 et tu peux prétendre au bouquin. ou à redécorer les murs de ta chambre.

    Posté par ludo, 08 février 2010 à 13:46 | | Répondre
Nouveau commentaire